Actualités Covid

Gluten, microbiote intestinal et troubles psychiatriques

Sortie de l’anorexie en arrêtant le gluten

1 0

Le témoignage édifiant de Maud Gabriel, qui a passé la moitié de sa vie en psychiatrie pour anorexie et dépression sévères. Comment en est-elle sortie ? En se découvrant une intolérance majeure au gluten puis en prenant soin de son microbiote intestinal. Son livre « Parle à mon ventre, ma tête est malade », dont je suis heureux d’être le co-auteur, paraîtra début 2022 aux éditions Grancher.

Il y avait zéro travail thérapeutique. En gros, c’était : tu manges, tu as un poids, tu peux sortir. Savoir ce que j’avais comme émotions n’était pas un sujet pour les soignants. En psychiatrie, c’est un peu dommage.

Le diététicien me dit : vous allez arrêter le gluten et les laitages. Je m’attendais à un résultat au niveau digestif, mais c’est au niveau psychique que les résultats se sont le plus manifestés. J’étais vraiment bluffée. Tant qu’on a pas réparé l’intestin, il n’y aura pas de résultat probant car c’est la base.

A regarder aussi :

Mots-clé

About Post Author

Dimitri Jacques

est psychonutritionniste libéral, journaliste scientifique et formateur en micronutrition. Élève du Pr Vincent Castronovo, il est l'auteur de plusieurs ouvrages de santé et se consacre à l'étude des relations entre esprit et biologie. Il est engagé auprès d'associations de prévention en santé mentale et de structures éducatives.
Happy
Happy
0 %
Sad
Sad
0 %
Excited
Excited
0 %
Sleepy
Sleepy
0 %
Angry
Angry
0 %
Surprise
Surprise
0 %