Naturopathie

Douleurs chroniques, sommeil ou digestion perturbés, fatigue, baisse de moral sans raison apparente… Les analyses et les examens sont normaux, votre médecin ne vous trouve rien et pourtant vous vous sentez toujours mal. Les troubles fonctionnels constituent le domaine de prédilection de la naturopathie.

L’Organisation Mondiale de la Santé définit la naturopathie comme un ensemble de méthodes de soins visant à renforcer les défenses de l’organisme par des moyens considérés comme naturels et biologiques. Plus largement, le naturopathe est un généraliste des médecines naturelles. Il maîtrise un ensemble de pratiques visant à stimuler vos capacités d’autoguérison.

En particulier :

  • Réglage alimentaire, diététique générale et appliquée
  • Phytothérapie (soins par les plantes) et aromathérapie (huiles essentielles)
  • Micronutrition (compléments alimentaires)
  • Homéopathie
  • Soins énergétiques et techniques d’harmonisation
  • Accompagnement psychosocial et techniques de gestion du stress

Les connaissances scientifiques récentes rejoignent désormais les traditions et sagesses anciennes : le corps, l’esprit et l’environnement interagissent en permanence. C’est cet ensemble que le traitement doit prendre en compte.

Nous établissons ensemble un état de vos carences, vos surcharges en toxines, vos réserves énergétiques, vos défenses immunitaires et vos capacités de résistance. Ce véritable bilan de santé vitale permet de repérer puis de corriger les insuffisances à l’origine de dysfonctionnements de l’organisme.

Ce type de médecine ne prétend pas lutter contre la maladie, elle cherche plutôt à corriger le terrain biologique dont le déséquilibre favorise la maladie. Autrement dit, lorsqu’une terre donne plus de mauvaises herbes que de récoltes, il est plus judicieux de renouveler la terre que s’épuiser à arracher les mauvaises herbes.

Le praticien de santé naturopathe accompagne aussi bien les personnes malades, en complément de la médecine conventionnelle, que celles qui souhaitent simplement préserver ou renforcer leur capital santé.