Surpoids – Obésité

surpoids-obesiteBeaucoup s’essayent à des régimes très médiatiques mais souvent peu efficaces, difficiles à vivre, avec parfois des effets délétères sur la santé. La plupart du temps, les principales erreurs n’ont pas été identifiées et l’organisme n’est pas préparé à la perte de poids. Se priver brutalement est une mauvaise idée car l’organisme est dans ce cas programmé pour stocker. La plupart du temps, les kilos perdus seront repris. Les conséquences psychologiques peuvent être désastreuses. Chacun de nous est différent, toute démarche minceur doit être individualisée et accompagnée.

Si le conscient et l’inconscient ne sont pas en phase, nos comportements ne seront pas en adéquation avec nos souhaits. Par exemple, nous voulons consciemment perdre du poids, parce que nous nous trouvons disgracieux et nous savons que le surpoids va entraîner des problèmes de santé. Mais si l’inconscient perçoit que nous traversons une mauvaise période et qu’il serait judicieux de faire des réserves, c’est lui qui aura le dernier mot car il est aux commandes du métabolisme. C’est pourquoi l’hypnose et les psychothérapies comportementales sont efficaces, parce qu’elles visent directement les processus contrôlés par l’inconscient.

Dans l’obésité, on rencontre souvent des complications métaboliques (résistance à l’insuline, inflammation, risque cardiovasculaire). Il est par ailleurs aujourd’hui démontré que la flore intestinale, profondément déséquilibrée, est responsable d’une récupération excessive des calories. Cette réalité biologique doit impérativement être prise en compte, non seulement parce qu’elle bloque les mécanismes de perte de poids mais aussi parce qu’elle participe aux comportements compulsifs et au dérèglement de la satiété. L’alimentation est un levier majeur mais c’est moins une question de quantité que de qualité.

S’il existe un comportement alimentaire compulsif, si vous compensez un stress ou un mal-être par des prises alimentaires anarchiques ou inadaptées, ce problème devra être traité en priorité. La gestion des émotions et l’image de soi sont étroitement liées à la relation que vous entretenez avec la nourriture. L’alimentation ne doit plus être une alternance de privations et d’excès, elle doit être un plaisir… comme la vie !

Méthodes d’accompagnement recommandées :
Nutrithérapie
Hypnose clinique
Sophrologie